Outil intercantonal de standardisation de l’accès aux bornes de recharge des véhicules électriques (RIdeRE)

Descriptif du projet

Le projet RIdeRE a pour ambition de développer un outil permettant de standardiser, à une échelle inter-cantonale, l’accès aux bornes de recharge des véhicules électriques (visualisation des disponibilités, réservation, contrôle). La démarche a pour but général de simplifier l’utilisation des véhicules électriques.

Les objectifs spécifiques du projet sont les suivants :

• Standardisation des accès (contrôle des bornes): l’objectif est de développer un système d’accès unifié pour les différentes bornes ; afin d’en simplifier l’utilisation, ce système devra être informatique (p.ex. via une application smartphone) et non physique (clé, carte RFID).

• Disponibilité en temps réel et emplacement: le projet a également pour but de développer un système de visualisation de l’emplacement des bornes, des types de prises installées et de leurs disponibilités en temps réel. Cette prestation est déjà fournie de manière ponctuelle sur certains sous-réseaux du même propriétaire, mais n’est pas disponible pour l’intégralité des bornes du territoire.

• Paiement direct selon les consommations réelles: le dernier objectif du projet est de mettre en place un système d’échange de données en vue d’une facturation basée sur l’utilisation effective des bornes, reposant notamment sur un paiement à chaque utilisation. Cette démarche est indispensable en perspective d’une utilisation accrue du réseau, et permettrait d’améliorer la flexibilité de ce dernier, face à des utilisateurs spécifiques, tels que frontaliers et touristes.

Il est important de mentionner ici que le projet est orienté sur le partage et la centralisation des données, et qu’il n’a pas pour objectif de modifier les structures déjà en place : types de bornes installées, tarification des places de parcs, tarification des ventes d’électricité, etc. Dans cet esprit, chaque acteur impliqué développe et conserve sa stratégie, en y intégrant l’aspect de partage des données. RIdeRE qui sera développé sur la base de programmes open-source et en perspective d’une compatibilité avec les plateformes de roaming des autres pays européens. D’autres services, tels que la réservation, la connections via des GPS ou tablettes de bord des différents constructeurs de voitures, sont d’autres exemples d’interconnexion qu’une plateforme ouverte et libre pourrait assurer.