PAC's-CAD

Diminuer les pertes énergétiques tout en améliorant la rentabilité et l'efficacité des réseaux de chauffage à distance

CONTACT

Optimiser les réseaux

Les clients d’un réseau de chaleur à distance déterminent sa température «aller» minimale par le biais de la performance énergétique de leur bâtiment. Cette température doit permettre de répondre à leurs besoins en chauffage et en eau chaude sanitaire. Par ailleurs leur comportement influence de manière non négligeable les températures de retour du réseau. Il s’avère donc compliqué pour l’opérateur d’évaluer et de limiter ces variations de température, a fortiori d’améliorer l’efficacité de son réseau.

Pompe à chaleur à sorption

Avec le projet PACs-CAD (pour pompes à chaleur à sorption et chauffage à distance), le CREM, l’Université Savoie Mont Blanc et la HEIG-VD développent une technologie d'optimisation de ces réseaux. Afin d’abaisser leur température et ainsi améliorer leur rendement, ils étudient la possibilité d'intégrer dans le CAD une architecture innovante de sous-stations utilisant une pompe à chaleur à sorption (PACs). Cette PAC présente d’une part l’intérêt de n’utiliser que de la chaleur pour fonctionner – aucun apport d’énergie électrique n’est nécessaire comme pour ses concurrentes –, d’autre part elle offre la possibilité de pouvoir jongler entre plusieurs modes de fonctionnement. Elle est en effet capable de produire soit de la chaleur, soit du froid, soit même de servir de stockage décentralisé temporaire permettant ainsi de lisser les pics de la demande.

Identifier les réseaux adaptés

Le CREM a identifié et listé les contraintes techniques et économiques d'une telle installation – espace nécessaire ou coût d’installation par exemple. Dans le même temps, sur la base des premiers contacts avec ses partenaires, le CREM a dressé un inventaire des réseaux suisses et français qui a permis de sélectionner les CAD pour lesquels cette technologie serait la plus adaptée et la plus rentable.

Par la suite, une analyse de la littérature et des retours d'expérience sur l’utilisation de PAC à sorption ont été réalisées. Sur cette base, une étude technico-économique du développement d'un réseau de froid à distance (FAD) pour une zone commerciale, basé sur cette technologie a été effectuée. L'impact énergie-climat vis-à-vis d'une solution classique à compression a lui aussi été évalué.

A terme, ce projet est aussi amené à proposer de nouvelles solutions à l'un des importants défis à venir : le refroidissement et la climatisation.